Kalbek

Anthony Orta

Impitoyable dans ses transactions, cruel dans ses négociations et sans-cœur dans ses rachats, Kalbek est un halfelin qui est aujourd’hui à la tête du village de Skarhtand.   Autrefois un jeune agriculteur travaillant dans les champs de pommes, Kalbek voulu vite devenir puissant et se tourna vers la contrebande. Devenant un professionnel du chantage, il sut dévorer les places du pouvoir jusqu’à posséder une petite fortune personnelle.   Usant de sa richesse, Kalbek racheta les anciennes mines de fer de Skarhtand et y employa tous ceux qui cherchait du travail. Rapidement, les apports en fer à prix réduits relancèrent la vie dans cette ancienne mine et Skarhtand devint un lieu d’activités et d’emplois (Emésir rachetant cet apport de minerai à bas prix sans discuter). Mais ce n’était bien sûr qu’une couverture pour Kalbek qui en réalité faisait son profit grâce à la contrebande sous le nez de l’Empire.   Kalbek impose depuis lors des prix exorbitant à ceux qui n’ont pas d’autres choix que d’accepter. Le Déclin, créant des situations de misères et de détresses extrêmes, favorise grandement les affaires de Kalbek... 30 pièces d’or le sac de grain pour ceux qui souffrent de la famine, 40 pour la fiole de soin pour ceux souffrant d’affliction, des prix doublés pour ceux qui veulent s’acheter des armes sans attirer l’attention des impériaux qui contrôlent, des dettes contractées auprès des fermiers qui empruntent du matériel en vue de l’hiver approchant... Kalbek n’a aucune morale. Si une personne ne peut donner du sonnant et trébuchant, elle doit payer en temps de travail gratuit dans les mines. Si un père de famille prend des légumes et de la viande pour nourrir sa femme et ses enfants affamés, et qu’il n’a pas de quoi payer, il doit travailler gratuitement dans les mines pendant plusieurs jours. Parfois, le travailleur meurt de fatigue ou d’inanition dans les mines, évitant à Kalbek de devoir payer et lui faisant profiter de main d’ouvre gratuite...   Kalbek n’est pas le chef du village à proprement parler. Il ne dirige pas une sécurité, n’administre pas le lieu ni les règles, cependant il touche une taxe de 10% sur chaque transactions passant par son réseau de contrebande sous l’échoppe de La bonne pioche.

844c76ac6378587fc66bcec40ec36466.jpg
Current Location
Skarhtand
Ethnicity
Halfelin

Comments

Please Login in order to comment!