Les humains

Written by Orta Anthony

« Les actes sont plus éloquents que les mots... »
— Lant Forgeside, seigneur humain

Les humains sont les descendants des goldaryns qui s'installèrent dans les montagnes de Krijia. Contrairement à leurs ancêtres, les humains sont d'une taille plus modeste (environ 1,75 mètre) et ont une couleur de peau qui a varié en fonction du climat où ils se sont installés. Leur particularité est leur adaptabilité qui leur fut octroyée par le primordial Kalester.

Origine : l'influence de Kalester

Les goldaryns qui vivaient à Krijia, sous la protection du dragon Mê'gu, ne manquaient de rien et personne ne venait leur disputer leurs foyers de Sélénites et Garrîm. Cependant, l'intensité du froid était dure à supporter, et les goldaryns se sentaient prisonniers d'une terre qu'ils ne pourraient jamais quitter. Nombreux furent ceux qui prièrent pour être plus endurants et pouvoir entretenir l'espoir d'un jour voyager librement. Tout naturellement, ils se nouèrent au primordial Kalester, qui les fit évoluer en une race beaucoup plus adaptable aux différents climats d'Abrasia.

A la fin de l'Ère des Légendes, les goldaryns de Krijia devinrent plus petits (1,75 mètre environ) et obtinrent une capacité de flexibilité génétique plus modulable à leur environnement : ainsi naquirent les « humains ». Cela eut un coût sur leur longévité, mais ils purent être totalement libres de leur manière de vivre, des systèmes politiques qu'ils mettaient en place et pouvaient s'installer n'importe où. Les humains gardèrent en eux la frustration de leurs ancêtres goldaryns de ne pas pouvoir aller où ils voulaient et d'avoir été chassés. Cela définira les humains dans leur ambition dévorante et leur volonté de suprématie. C'est cette même volonté qui fut à la base de l'esclavagisme et de la disparition des dufonds.

Exode : de la terre à la mer

L'Ère de la Forge permet d'avoir des informations plus précises sur les premières apparitions humaines. Venant du sud d'Abrasia, on peut retracer trois grands mouvements de populations :

La plus ancienne migration remonte au deuxième siècle de Ère de la Forge (environ 7800 ans avant le Déclin). Une grande partie des humains se dirigèrent vers le Nord, envahissant les Steppes Gelées et s'habituant à un relief plus bas. Une autre peuple, celui du Ziraï Nath, partira des côtes ouest pour longer Vénim et coloniser petit à petit le pourtour de la Baie d'Argent. Enfin, le reste des humains qui ne s'installèrent pas dans les Steppes ou sur le littoral partirent vers l'intérieur des terres.

On peut citer par exemple le peuple des Zélotes, ou encore celui des Sogarims (frontalier de la Bordure) qui virent leur peau devenir noire pour s'adapter au soleil brulant du Nord. Les plaines de Qamah se remplirent d'humains dans le millénaire qui suivit, jusqu'en Orient où le peuple Jaa'rnik franchit les portes du Désert d'Ounkatoun.

Hégémonie : La mort de Lant Forgeside

Durant l'Ère de la Forge les peuples des différentes espèces étaient repliés sur eux-mêmes. Cette ère fut le théâtre de nombreuses guerres en Abrasia, parfois entre tribus d'un même peuple. Mais ce fut l'action de Lant Forgeside, un seigneur du duché d'Arhmen qui unifia bien des races lors de la Bataille de Fingun'Elm, qui fit que les humains prirent une importance considérable en Abrasia. De par ses valeurs et ses stratégies, Forgeside gagna l'estime des chefs de guerres de l'époque, qu'ils soient orcs, elfes, nains, riss ou preps. La longue dissension qui opposa les différentes nations à cette époque fit trembler la plupart des pays.

C'est l'action de Lant Forgeside et sa mort marquante qui amena la fin de la guerre. Ce fut 4538 ans avant le Déclin et cet évènement marqua le début de l'Ère des Royaumes. À partir de cette date, les offensives barbares se firent plus rares et des sociétés plus durables purent se mettre en place. Les clivages culturels et raciaux s'atténuèrent à ce moment et les humains prirent une importance considérable dans le pourtour de la Baie d'Argent et dans les plaines de Qamah.


Cover image: by Anthony Orta with artbreeder

Commentaires

Please Login in order to comment!