Les orcs

Written by Orta Anthony

Vous n'êtes que des idiots ! Rien de mieux qu'une bande de bêtes sauvages ! Pendant que vous restez là, à vivre comme des animaux, les elfes bâtissent des royaumes ! Ne le voyez-vous pas ? Même ces humains chétifs arrivent à nous surpasser en nombre.

Faudra-t-il que je fasse tomber la foudre pour que vous m'écoutiez enfin ?! Cessez de laisser votre fierté vous dicter votre futur. La force nous habite et nous ne connaissons pas la faiblesse. Alors n'ayons pas peur, nous aussi, d'entrer dans l'Ère des Royaumes !

— Urxal gro-Wakur, chaman orc

Les orcs sont les descendants des ouks qui vivaient dans la forêt de Nadarah. Leur taille est imposante et massive (plus de deux mètres de haut) et leurs peaux sont vertes ou sombres, en fonction de s'ils vivent dans la forêt ou dans la montagne.

Origine : La perte d'influence d'Eleessha

Alors que les ouks perdaient le lien qui les unissaient avec Eleessha (qui venait de rappeler son dragon primordial auprès d'elle), certains conservèrent cette bestialité et cette appropriation de la forêt. Alors qu'une partie des ouks devenaient des elfes, les autres virent leurs attributs atrophiés et devinrent les orcs.

Conservant toutefois une taille imposante et une musculature démesurée, cette nouvelle race se détacha de son lien avec Eleessha. Puisque la primordiale n'interagissait plus directement avec les ouks devenus orcs, ces derniers n'eurent plus pour principale responsabilité d'êtres attachés à la forêt de Nadarah. Très rapidement, au début de l'Ère de la Forge, les orcs se fragmentèrent en différentes tribus.

Trois destins

Une partie des orcs resta bien évidemment dans la forêt, conservant la mission d'Eleessha qui était de protéger cet environnement (bien que ce ne fut plus une demande directe de sa part). Cela amena à de multiples conflits qui éclatèrent avec les elfes qui s'installèrent à l'ouest de Nadarah, consommant de nombreux arbres pour étendre leur territoire.

D'autres tribus, poussées en dehors de Nadarah par les elfes, s'installèrent dans les pays de Kilskum, Kemet et Sektoth. Ce fut principalement le peuple Soga qui s'installa dans ces pays à l'origine et qui connut de nombreuses persécutions des différentes autres races (notamment des humains et des preps). Cela forgea une rancœur envers les autres races chez les orcs de ces pays qui perdurera jusqu'à nos jours.

Enfin, d'autres orcs partirent vers le Nord pour arriver jusqu'aux montagnes des Mille-Crocs. S'installant près du volcan qui s'y trouvait, ils développèrent un artisanat primitif lié à la forge et au travail de la pierre, ils devinrent massifs et augmentèrent leur carrure, les rendant proches du peuple orc de Nadarah, mais avec la peau noire (sous l'effet de la suie dégagée par le volcan). S'étendant dans les Mille-Crocs, ils développèrent de la fourrure sur leur dos et leur bras pour résister au froid des hautes altitudes.

Le tribalisme

La plupart des sociétés orcs ont toujours étés des tribus. La prédominance d'un dirigeant charismatique et puissant a toujours conditionné les sociétés de cette race. L'organisation en tribus n'a jamais vraiment permis aux orcs de bâtir des royaumes, mais de nombreux conseils et réunions furent souvent demandés par un ou plusieurs chefs pour lancer des raids dans le centre d'Abrasia (notamment les orcs situés en Kilskum, Kemet et Sektoth).

Les orcs peuvent vivre dans les sociétés abrasiennes, mais selon les endroits, leur présence est très mal perçue. Les pays proches des incursions orcs ne supportent pas leur présence. Néanmoins, les pays du littoral de la baie d'Argent, sont plus tolérants et n'hésitent pas à utiliser ces solides gaillards pour le travail de dur labeur. Quand ce n'est pas à but mercenaire...


Cover image: by Anthony orta with artbreeder

Commentaires

Please Login in order to comment!