Kharishaa

Written by Orta Anthony

Fécondité sur toi et ton foyer
Que jamais il ne soit attaqué
Colère sur celui qui voudra le souiller
— Bénédiction de Karishaa
Kharishaa est la primordiale (éveillée) de la fécondité, de la colère et de la défense. Les néruviens qui utilisent ces trois domaines, consciemment ou non, se nouent à elle.

Domaines : fécondité, colère et défense

Les néruviens qui s'accouplent et prolifèrent alimentent Kharishaa. La fécondité se retrouve en tout être vivant qui possède la capacité de se reproduire (plantes, animaux et néruviens). Ce domaine, crucial dans la perpétuité des espèces, se retrouve porté par cette primordiale que les néruviens peuvent prier pour être fertile et avoir une descendance. Bien sûr, les louanges peuvent être allouées pour une bonne fécondité de la terre afin d'avoir une bonne récolte.

La colère est également un des domaines qui anime la primordiale. Lorsque ce sentiment est éprouvé par un néruvien, il se noue à elle (consciemment ou non). C'est pour cela que l'on attribue l'élément du feu à Kharishaa, symbolisant ainsi l'embrasement de l'esprit. Néanmoins, la forme de colère associée à Kharishaa est une colère juste. Il s'agit de la colère qui permet de rétablir un mal ou de se défendre contre une agression, ce qui se met en accord avec le troisième domaine de la primordiale : la défense.

Kharishaa est beaucoup associée à la défense, celle de l'intégrité individuelle de chacun. Lorsqu'un enfant se fait battre, qu'une femme se fait violenter ou qu'un homme se fait agresser, le nom de Kharishaa est souvent invoqué. Les royaumes ou les grandes organisations ne font pas appel spécifiquement à elle, mais les individus savent que lorsqu'il est temps de se défendre contre une oppression, la colère de Kharishaa pourra les habiter.

Culte

Kharishaa est représentée comme une femme nue sous une armure légère, le bas du corps étant une longue enroulée de serpent et sa chevelure étant des branches (représentant les trois états du vivant : néruviens, animaux et plantes). On la peint ou on la sculpte le plus souvent dans une posture agressive et montrant les dents tel un fauve, avec des oeufs sous elle.

Louer Kharishaa implique de vénérer le feu. Par exemple, afin d'implorer son aide pour une fécondité bénie, les femmes brûlent leur linge menstruel (dans l’âtre du foyer en général), alors que les hommes déposent un petit tas de cendre devant la statuette ou l’effigie de la déesse. Certains soldats et guerriers la vénèrent aussi en brûlant des feuilles d’hortensia ou de sauge dans les feux de camp puis en inhalant la fumée. Temples et églises de Kharishaa se doivent d’avoir un énorme brasier qui jamais ne doit s’éteindre.

Le seul texte saint qui est communément associé à Kharishaa est le livre du feu sacré. On y retrouve les grands principes de la primordiale qui se concentre en règle générale autour du foyer : comment l'entretenir, les valeurs qui se lient à la demeure de chacun et l'importance de le défendre.

Influence en Abrasia

Parmi les bâtiments importants de ce culte, on peut citer le Monastère de Kharishaa à Contemplation, qui est un grand contre-pouvoir au duc. Ce monastère possède uniquement des moniales de toutes races et, en plus d'être un endroit imprenable, représente un pouvoir qui s'oppose au patriarcat de Nilau. De plus, l'ésotérisme et la longévité de ce monastère rendent la présence de la primordiale très ancrée en ce pays.

La présence de Kharishaa (en tant que doctrine religieuse) n'est pas étendue dans tous les pays d'Abrasia, elle se trouve plutôt dans des lieux isolés. Cependant, chaque néruviens peut avoir une statuette à l'effigie de la primordiale dans son foyer afin de le protéger.

Monde primordial

Au-delà du Voile, dans le Plasma Primordial, Kharishaa possède son propre univers. Dans l'esprit des Essences néruviennes qui pénètrent en son monde, l'image d'une grande bâtisse s'impose, un grand brasier guidant les Essences errantes jusqu'au centre du foyer. Tout autour, un monde en flammes, mais pas d'un feu destructeur. L'omniprésence du feu au milieu d'une végétation sauvage renvoie à quelque chose de très vivant et vivace.

Dans ce monde primordial, il est possible de trouver la présence de Kralggrogs : monstres engendrés dont le corps est composé d'une longue queue de lave et deux bras en magma qui leur sert à se mouvoir. Ces kralgroggs sont de fidèles serviteurs de la primordiale qui n'ont pour mission que de veiller à maintenir les feux actifs dans son monde. Mais lorsque Kharishaa estime qu'une colère est suffisamment justifiée, elle peut envoyer une de ces créatures en Abrasia, qui répand généralement les flammes derrière elle.

Mythologie

Bien des histoires et des légendes sont prêtées à la primordiale. Certains disent que Kharishaa est née du feu. La légende raconte que, pour survivre, les premiers Énis auraient voué un tel culte au feu qu'un immense dragon aurait jailli d'un grand brasier et se serait envolé vers les cieux. Ainsi serait née Kharishaa, en traversant le Voile, rejoignant donc le Plasma Primordial.

Une croyance populaire plus récente prétend que, lorsque les Théocides accomplirent leur sombre dessein en tuant la matérialisation de Kalester (dont la dépouille repose encore à Erionth), la colère de Kharishaa fut telle que sa fureur rendit le ciel rouge durant deux jours entiers.


Cover image: by Anthony Orta with artbreeder
Character Portrait image: by Anthony Orta with wonderdraft

Commentaires

Please Login in order to comment!