Forêt de Nadarah (connaissances approfondies)

Journaux d'Hops Feuilledefer
La luxuriante forêt de Nadarah s'étend au nord-est d'Abrasia, elle est la source de nombreuses légendes et accueille certaines des créatures les plus anciennes et magiques du monde.   Anciennement berceau des elfes sylvestres, elle retourne progressivement à l'état sauvage depuis le chute du Royaume de Nadarah , à l’exception de l'influence limitée des troupes du Domaine de Clairécume,des quelques dizaines de milliers d'elfes qui ont choisi de rester dans les différentes cités abandonnées et de son protecteur Arawn, Gardien de la Forêt de Nadarah .   Depuis le lointain sud-Est, le gigantesque volcan endormi Siltiama (Colère de feu) domine la forêt.

Geography

Cette immense forêt s'étend au pied d'un gigantesque volcan endormi qui trône a plus de 3km de hauteur dans le lointain sud-est. Ses flancs sont couverts d'une végétation dense, ensuite, la forêt continue sur un terrain accidenté comme lacéré par des milliers de canyons dont les plus impressionnants (comme le Canyon de Sirastir) peuvent atteindre 1000m de profondeur.   Ce décors est du aux pluies éternelles qui s’abattent sans cesse au sommet du volcan, les légendes racontent qu'un seigneur elfe arrogant aurait fait l’ascension pour défier les dieux suite à une longue sécheresse, et que ceux-ci ennuyés par les complaintes, auraient pris la demande un peu trop littéralement. Les aéromanciers quant à eux, parlent d'une accumulation naturelle due à la hauteur du volcan et à sa position qui intercepte les lourds nuages chargés de pluie descendant des Montagnes de Krijia vers l'est .   Conséquence directe de cette abondance de pluie, des milliers de rivières et de fleuves parcourent la forêt, sculptant ses paysages, creusant canyons, falaises et de gigantesques cascades qui s'écoulent dans autant de lacs couleur émeraude.Ce réseau abreuve une faune et une flore de plus en plus luxuriante quand on approche du Siltiama et explique l'incroyable richesse naturelle de la forêt.   Tout le long des routes qui la traversent, les ancêtres elfes ont construit des avants-postes et de gigantesques ponts, tunnels, et escaliers escarpés pour franchir les terrains les plus difficiles. La plupart de ses édifices titanesques sont entièrement recouverts de plantes grimpantes et participent à l'ambiance si particulière de la forêt.   Dans la partie Nord-Ouest de la forêt, à une cinquantaine de km à l'Est du Domaine de Clairécume s'étend le gigantesque Lac Linaewen (lac des oiseaux), alimenté par les quatre fleuves majeurs venant de la forêt. Cette immense étendue d'eau possède une myriade d'îles où, selon les légendes, le traqueur aguerrit et patient pourrait apercevoir le légendaire oiseau de paradis. Sur la rive Ouest du lac, à l'embouchure de l'Isil, une garnison navale du Domaine de Clairécume occupe les ruines de l'ancien port elfique de Ciryatan.   Au sud-Ouest, au pied des Montagnes de Krijia se trouve la curiosité géologique de Mormegil (l'épée noire), un plateau où des pics en basalte noir s’élèvent dans le ciel comme des rapières de plusieurs centaines de mètres plantés dans la forêt à intervalle irrégulier. L'escalade de ces pics était un des rites d'initiation pour les jeunes elfes souhaitant rentrer dans la garde royale du temps des grands rois elfes.   Loin au sud-Est s’élève le grand volcan Siltiama, et au delà s'étendent les terres inexplorées, très peu se sont aventurés si loin et aucun sentier tracé n'existe dans cette forêt primaire, les pauvres âmes qui en sont revenues n'ont aucun souvenir de leur voyage et finissent inévitablement par sombrer dans un profond état catatonique à leur retour.   Le nord-Est est une jungle tempérée épaisse partiellement rongée par la corruption, mais sa particularité la plus notable est le réseau de cavernes sur lequel elle repose. Des siècles d'exploration méticuleuses par les géographes du Royaume n'ont fait qu'effleurer la surface de cette immense monde souterrain d'où suinte la corruption qui progresse lentement à la surface. Au centre de la corruption se trouve les ruines de Mitriath l'imposante capitale du Royaume de Nadarah, dont la citadelle couverte de mousse dépasse encore de la cime des arbres. Les ruines sont aujourd'hui partiellement immergées dans les marais nauséabonds fruits de la corruption. Si la bibliothèque royale est intacte, c'est probablement la plus grande source d'information sur le mal qui ronge ces terres. Mais ces ruines sont situées à la sortie même du gouffre de Fatanyu à la source du mal qui ronge la forêt, et même le gardien de la foret ne peux plus s'en approcher sans combattre des hordes de créatures corrompues et autres horreurs inimaginables.

Faune et Flore

La forêt possède un des écosystèmes les plus riches d'Abrasia, je me contenterai donc d'une liste des créatures et végétaux représentant un danger, endémiques ou peu commun qu'elle renferme.   Créatures notables dans la partie saine :   crocodiles géants, Bulettes de Nadarah Guivres vertes, Licornes, Rémorhaz acide, gorilles vénérables, Dryades , treants, lion forestier, lynx, blaireau géant, panthères caméléons, singes chanteurs, gnolls, trolls arboricoles , chauve souris rasoir, colonie de rats bâtisseurs, centaures, oiseaux de paradis, aigle impérial géant, chouette venimeuse, vipère buffle, tarentule couturière, Araignée-singe , Quaggoths.   Créatures notables dans la partie corrompues :   SporeZombie, Quaggoths serviteur des spores, spore gazeuse, bêtes corrompues contrôlées par les spores, rampant des spores .   Plante notables : Arbre : Poirier savant, If de fer, séquoia millénaire, saule rieur, merisier ivre, eucalyptus à épine, acacia sanguin, Témerit . Herbes : Galvorn, Thand'Angol, Alkanet, Arlan, Ashine, Barr, Belramba, Calcéna, Dramallon, Entriste Falsifal, Fétrefe, Gardax, Hélival, Milorte, Palmath, Vilerge, Xosorrel

Ressources Naturelles

Les elfes ont longtemps extraient du bois exotique de la forêt, son commerce a fait la richesse du royaume à son apogée. De plus le plateau de Mormegil est connu pour son sol très riche en métaux précieux , et l'on trouve de l'or et de l'argent en quantité raisonnable dans les innombrables rivières de la forêt. Mais le plus grand trésor de la forêt serait le poirier savant, un arbuste assez rare pour avoir acquis un statut de quasi légende. On raconte qu'il concentre la magie environnante et agit comme une incroyable réserve de mana. Une baquette de poirier savant datant de plusieurs siècles peut se révéler la plus dévastatrice des armes dans des mains expertes capables d'en apprivoiser la puissance brute.
Type
Forest, Temperate (Seasonal)
Propriétaire/Dirigeant
Organisation Dirigeante

Commentaires

Please Login in order to comment!