BUILD YOUR OWN WORLD Like what you see? Become the Master of your own Universe!

Remove these ads. Join the Worldbuilders Guild

Eveil et Rémanence

On ne peut parler de la Rémanence sans d’abord comprendre ce que fut l’Eveil. Les plus pragmatiques parlent d’amnésie générale, les mystiques évoquent quelque châtiment divin ou renaissance sacrée, mais en vérité la plupart des véléides d’aujourd’hui n’en conservent qu’un vague concept qui s’efface lentement des mémoires au profit de leur quotidien difficile.   L’histoire n’est cependant pas assez ancienne pour avoir été occultée complètement. Outre les récits et autres légendes culturelles dont se servent la plupart des véléides pour s’instruire sur leur passé, la bibliothèque de Nepo regorge de documents ayant traversé les âges et dont les plus anciens remontent aux périodes incertaines qui ont suivi l’Eveil.
 

Eveil

  Il y a très exactement 386 ans, les habitants du Refuge se réveillèrent sur les terres qu’ils occupent encore aujourd’hui. Ils étaient de tous âges et de toutes conditions, et tous avaient complètement oublié ce qu’il en était de leur vie jusqu’alors. Autour d’eux ne s’élevaient que des villages en ruines et beaucoup étaient blessés, la plupart en armes, les autres cachés. Ils découvrirent en outre un grand nombre de cadavres : les corps des leurs, entassés dans diverses fosses. Tous ces éléments menèrent les érudits à penser que tout ceci avait eu lieu au beau milieu d’une guerre, bien qu’il ne s’agisse là que d’une supposition. La situation pré-Eveil est de toute façon un sujet qui n’intéresse plus grand monde…   Le fait est que Cenns, Aqonti et Vèdres reprirent conscience au même moment, partageant les mêmes symptômes de cette amnésie permanente. Il n’existe aucun cas recensé d’individu se rappelant d’éléments antérieurs à l’Eveil. Aucun cas sérieux, du moins.   A l’époque, Nepo ainsi que les villes principales n’étaient que de modestes villages, dévastés par un mal inconnu. Les populations éveillées étaient bien plus réduites que ce qu’elles sont aujourd’hui. Les survivants, hagards, se rassemblèrent par ressemblance et affinités afin de reconstruire leurs sociétés disparates.  

Rémanence

  Il est en réalité légèrement biaisé de prétendre que tous avaient oublié leur vie précédente, car de nombreux éléments culturels et sociétaux refirent progressivement surface. Il s’agit pourtant de connaissances davantage ressenties que réellement sues. C’est la Rémanence qui poussa les Aqonti à dresser les kappus, qui rappela aux Vèdres leurs idoles de pierre et instruisit les Cenns sur les poisons insidieux de leur forêt. C’est la Rémanence qui permit à tous les peuples du Refuge de conserver des pans entiers de leur culture, bien qu’ils n’aient aucun moyen de savoir si celles-ci sont restées fidèles aux originales.   Ainsi les véléides se bâtirent une nouvelle identité au fil de ces intuitions floues et de la réalité de leur quotidien difficile. Fragile, certes, mais sans doute à tous leur trésor le plus précieux dans cet univers brumeux qui ne cesse de les défier. La plupart s’ancrent dans ces jeunes certitudes pour ne pas se laisser ébranler, mais certains trouvent dans le questionnement la seule voie qui soit digne d’être suivie. Si ceux-là ne font en général pas de vieux os… quelques uns s’apprêtent pourtant à entrer dans l’histoire.

Remove these ads. Join the Worldbuilders Guild


Commentaires

Please Login in order to comment!