Copeg Organization in Les Voileterres | World Anvil

Copeg

De toutes les guildes qui fleurissent dans la cité neutre de Nepo, Copeg compte parmi les plus notables. On considère même qu’elle est dans le trio dirigeant de la cité, en compagnie de l’Athanor et du Serment de Mayhar. Il s’agit à priori d’un réseau de communications dont l’action tentaculaire étire son influence aux quatre coins du Refuge. Les copes disposent des montures les plus rapides, des messagers les plus endurants et des relais de connexion les plus efficaces, mais cela fait également d’eux les détenteurs des secrets les plus sensibles en ce qui concerne notamment la géopolitique des trois régions.

Structure

  En bas de l’échelle hiérarchique, on trouve les messagers. Ceux-ci sont eux-même scindés en plusieurs catégories, selon leur domaine d’expertise et leur expérience. Les coureurs sont les plus fraîchement recrutés : ils quittent rarement Nepo et rendent service dans l’enceinte de la ville principalement. Les filevents sont les messagers capables de se déplacer le plus rapidement, en général des cavaliers émérites. On leur confie les messages urgents, souvent d’une importance capitale. Quand la vitesse n’est pas la priorité, on préfèrera confier le message à un duo de long-pas, ces messagers qui se déplacent deux par deux et qui peuvent parcourir le Refuge d’un bout à l’autre. Ce sont des éléments aussi polyvalents que discrets : bons combattants et instruits sur les brumes, la faune et la géographie des quatre zones.   Au dessus, les coordinateurs : ils réceptionnent les messages qui arrivent à Nepo et les font transiter vers leur destinataire final. Ce sont eux qui donnent leur mission aux messagers le plus souvent, et constituent également les visages publics que le tout venant vient rencontrer afin de confier à Copeg une information à transmettre.   Encore au dessus se trouve un rang légèrement plus obscur. Les vifs ne prennent pas leurs ordres des coordinateurs, mais voyagent également, porteurs de messages qui ne sont jamais passés entre les mains de leurs collègues. Ceux-ci cultivent jalousement le secret. De fait, on en croise peu. Si peu de messagers et de coordinateurs savent La copegraphie, tous les vifs en revanche la maîtrisent parfaitement.   Pour chapeauter tout ce petit monde, il y a Tempeste. Ayant succédé il y a huit ans à l’ambigu Corcombe, cette shansus énigmatique est difficile à rencontrer. Néanmoins tous les copes peuvent se targuer de l’avoir vue au moins une fois, car elle tient à valider elle-même chaque nouveau recrutement. On dispose de peu d’informations à son sujet, le seul fait notablement reconnu étant qu’elle dispose d’un sens de l’humour particulièrement déplorable.    

Implantation & image

  De toute évidence, le quartier général se situe à Nepo. Le bâtiment est appelé l’Impasse, et il a la particularité d’être également une taverne - un établissement fréquenté par une clientèle bien spéciale. Du reste, Copeg dispose de plusieurs comptoirs plus accessibles à la population. Chaque ville, village ou hameau présentant un caractère sédentaire - et il y en a très peu sur le Refuge - est susceptible d’accueillir un comptoir Copeg, abritant lui-même une poignée de coordinateurs. Ces petits établissements servent également de relais pour les messagers copes, aussi s’accompagnent-t-ils souvent d’une écurie et de quelques chambres vacantes pour les plus imposants.   Copeg est une guilde à la réputation équivoque. Son réseau d'informations est largement utilisé par les véléides, ce qui en a fait une figure ordinaire du quotidien. Les messagers qui portent l'Oeil de Copeg sont la plupart du temps bien reçus et on les accueille pour la nuit en échange des dernières rumeurs. Néanmoins le coté mystérieux de l'organisation a tendance à inquiéter certains de leurs concitoyens les plus paranoïaques - ou les plus éclairés. Que cachent-ils donc derrière cette façade avenante ? Comment un simple service postal a-t-il put se retrouver à une place aussi influente dans la plus grande cité du Refuge ? Comment font-ils pour anticiper si précisément les évènements capitaux qui bouleversent régulièrement la société véléide ?    

Usage

  Tout le monde peut faire appel à Copeg, pour peu qu’il ait les moyens de s’offrir leurs services. Il suffit de se rendre à l’un des comptoirs pour rencontrer un coordinateur, lui délivrer son message et lui fournir le nom et le lieu d’habitation du destinataire. Le paiement se fait d’avance, et plus on y met le prix, plus le message a des chances d’arriver à destination. Pour organiser cela, les copes utilisent un code couleur. Par exemple un message vert, parmis les moins chers à faire transiter, sera simplement brûlé si le destinataire n’est pas là où on l’avait indiqué… Alors que si le message est marqué pourpre, le cope enquêtera un moment afin de le remettre en mains propres.   Copeg est très attaché au bon respect de ce système, qui non seulement permet d’encourager la montée des prix mais également de faire un premier tri pour isoler les messages les plus importants.   Il est également possible de confier un message à un messager cope, si celui-ci voyage à vide ou si cela ne contrarie pas son itinéraire prévu. Ceux-ci sont en général friands de ce genre de procédés, car ils peuvent alors conserver l’intégralité de la somme versée.
Type
Information Network
Gentilé
Copes
Localisation


Cover image: by Flora Silve