Remove these ads. Join the Worldbuilders Guild

La Culture

Savoir est richesse.

Aaron Young — 24/10/2052

Vernereine — 25/06/2068 (corrections et ajouts)

Je vois déjà les puristes s'offusquer du traitement de la culture comme un simple ressource, mais c'est ultimement ce dont il s'agit.

 

Vestiges du passé

Nous appellons "Culture" tout ce qui constitue un lien avec le passé, même sans qu'il s'agisse effectivement de la culture d'autrefois. Par exemple, les romans, figurines, et appareils électroniques sont de la Culture, mais des documents administratifs, des journaux ou des magazines en font également partie. La brume, le temps et les créatures ont détruit la majeure partie de la Culture, aussi les pièces qqui ont subsisté sont aussi rares que précieuses.

 

De fait, aidée les manigances de la Bibliothèque, la Culture est devenue la monnaie d'échange de Detroit. Avec elle, on peut acheter des services, de la bonne nourriture ou tout type d'objet, y compris d'autres œuvres. Grâce aux nombreuses connaissances qu'elles contiennent, les pièces comme les romans sont les plus prisées, apportant à leur propriétaire richesse et savoir.

 

La Culture nous aide à dresser un portrait du passé et de ses tendances, tant bien que mal. La destruction des œuvres a été très inégale, et il est difficile de savoir si les œuvres les plus courantes l'étaient également dans le passé. Est-ce que Brandon Sanderson était l'un des plus grands auteurs avant la brume, pour qu'autant de ses ouvrages aient survécu, ou étaient-ils simplement mieux conservés ?

 

Un besoin de savoir

Tout le monde a envie de savoir comment était le monde avant la brume, et de pouvoir se replonger dans sa grandeur de temps en temps. Malheureusement, la culture se transmet difficilement, puisque les enfants de la brume sont séparés très tôt de leur parent, et que les gens de l'abri commence peu à peu à oublier leur passé. D'ici quelques années, il est possible que la Culture soit la seule chose qui nous permette de nous rattacher à nos ancêtres.

 

Au-delà de cette connexion, les œuvres permettent de s'évader, de penser à autre chose qu'à la survie dans ce monde dévasté. Jouer avec des legos, lire un roman ou une bande dessinée, admirer un tableau... il faut au moins ça pour ne pas sombrer définitivement dans la folie.

 

Contrefaçon

La fraude et la contrefaçon de la Culture sont des crimes pris très au sérieux par la Bibliothèque. C'est sans surprise que certains ont essayé de dévoyer le système pour leur richesse personnelle, échangeant de fausses œuvres culturelles contre des vraies. Les faux sont en général suffisamment bien réalisés pour tromper l'œil inaverti, mais évident pour n'importe quel expert.

 

Hélas, ces experts sont trop peu nombreux, même au sein de la Bibliothèque, et le temps qu'un faux leur parvienne, c'est déjà trop tard pour remonter jusqu'à son créateur. Aidée du CRAB et des sorciers de Wayne, la guilde prend des mesures drastiques pour lutter contre ce traffic qui pourrait mettre en danger notre héritage.

 

L'architecture, de la Culture ?

Récemment, une question revient dans les cercles de débats : les bâtiments de Detroit que nous habitons sont des liens directs avec le passé, par leur taille et leur architecture. Alors, doit-on eux aussi les considérer comme de la Culture et les inclure dans le marché de l'art ? Cela pose le problème de ces endroit existant sur deux plans, à la fois celui des propriété des guildes et celui de la Culture.

 

Il a été suggéré d'introduire une notion de propriété intellectuelle. Cette idée permettrait d'acheter des bâtiments, même des sièges de guilde, en tant qu'œuvre d'art, sans pour autant le posséder le bâtiment en lui-même. Loin de satisfaire tout le monde, cette question est à l'étude et pourrait bien nous faire reconsidérer notre rapport à Detroit en tant que ville.

Commentaires

Please Login in order to comment!
18 Sep, 2021 19:06

Thank you for entering the Summer Camp Material Prompt! Giving you a sticker in recognition of your excellent entry for interesting and imaginative ideas! I would have never considered cultire itself as a resource. But you have convinced me!

Author of Rise: Liminal Chronicles |
18 Sep, 2021 20:12

Woah thank YOU for the badge and the work of reviewing all these articles! Very glad you liked it, I struggled at first because they have no real material trade, so I had to twist the concept of a resource as much as I could to end up with a coherent idea.