Les visages de l’Aurum Report in Incandesca | World Anvil
BUILD YOUR OWN WORLD Like what you see? Become the Master of your own Universe!

Remove these ads. Join the Worldbuilders Guild

Les visages de l’Aurum

General Summary

Arrivés à Wroat, Annaïg a proposé que nous allions rencontrer ses parents, Adamos de Cannith et Kyrenia Christod, dans l’espoir d’en apprendre davantage sur le Le Consortium Sands. Pour se donner du courage, elle nous a menés jusqu’à une pâtisserie nommée Le tartre et l’âme qui appartenait à des amies à elle, Saf et Lisa. Alors que nous commencions notre repas, la chaîne de diffusion de nouvelles Registre Breland a fait des annonces préoccupantes. Entre autres, Séverin de Lyrandar a lancé un nouveau modèle de navires de guerre Lyrandar, le Coriolis. En réponse, Merrix de Cannith a mis l’accent sur la menace qui plane sur Breland et a souligné l’importance de concevoir de nouvelles armes, dont des forgeliers. Toutefois, l’opinion populaire n’était pas en sa faveur.  
“Quessé que les forgeliers nous ont apporté de bon? Rien pantoute. Y'ont été créés pour tuer, pis là la guerre est arrêtée pis faut qu'on leur donne des jobs? Nos jobs! Alors qu'y sont juste bons pour une chose: nous tuer! Moi j'dis qu'on est bien mieux sans. Pis là on va en ramener. Moi j'dis qu'on devrait se débarrasser de tous ceux qui sont présents.” - Citoyen de Wroat
 
“C'est le moment de vous dire que Merrix de Cannith c'est mon ancien employeur?” - Annaïg
  Malgré la nervosité grandissante d’Annaïg, qui n’avait donné aucune nouvelle à ses parents depuis deux ans, nous nous sommes rendus à son domicile familial. La réunion fut malaisante et Edwyn et Ealia ont reçu un accueil froid. Heureusement, la présence de Régis, le majordome, a pu atténuer les tensions. Les parents d’Annaïg nous ont toutefois invités à rester pour la nuit, puis nous sommes allés visiter le musée de l’atelier Merrix afin d’examiner les lieux.   Après avoir fourré notre nez un peu partout, nous avons récupéré une clé du bâtiment et découvert quelques informations sur les pièges installés. Par hasard, Annaïg a croisé Merrix de Cannith, son ancien employeur. Ils ont pris des nouvelles l’un de l’autre, nous permettant de découvrir que Merrix connaît Vanessa Sands.   Tel que promis aux parents d’Annaïg, nous sommes retournés à leur manoir pour souper. La tension autour de la table était étouffante et Edwyn et Ealia ont assisté à une dispute familiale. Au cours du conflit, les Cannith ont appris que leur fille et ses amis menaient des activités dangereuses dans le but de sauver le monde. Mécontents, ils ont pourtant maintenu le statu quo en quittant pour une soirée mondaine, ce qui nous a laissé le champ libre pour retourner à l’atelier Merrix.    
“Annaïg, c'est des plans pour se ramasser en prison. Est-ce que c'est vraiment comme ça que t'as envie de finir?” - Kyrenia Christod   “Je ne sais pas, est-ce que j'ai envie de finir dans un pays en guerre encore une fois?” - Annaïg   “Ah parce que tu penses que c'est avec elle pis le manchot que tu vas arrêter ça?” - Kyrenia Christod
  Grâce aux informations que nous avions trouvées plus tôt, nous avons pu nous rendre jusqu’au lieu de la rencontre entre Séverin de Lyrandar, Merrix de Cannith et Vanessa Sands. Malheureusement, Ealia s’est fait arrêter avant d’y arriver. Edwyn et Annaïg ont toutefois découvert que, tel que nous l’avons soupçonné, ils sont complices pour provoquer la guerre entre Breland et Aundair dans le but de faire des profits. Ce complot sévit depuis un moment déjà puisque cette rencontre est la 23e. Séverin n’avait pourtant pas donné de préavis à Merrix avant de dévoiler sa nouvelle chaîne de navires de guerre et ils veulent donc améliorer la communication entre eux.   Merrix voulait gagner la faveur du peuple en plus de celle du parlement pour concevoir de nouveaux forgeliers. Il comptait libérer des affligés pour provoquer un chaos au plein coeur de Wroat. Puisque les forgeliers sont immunisés à la Morsure, la catastrophe allait gagner l’accord de la population pour rouvrir les forges de Création. De plus, nous avons appris que Vanessa Sands avait offert un nouveau prototype de forgelier à Merrix. À la fin de la rencontre, Annaïg et Edwyn les ont suivi discrètement à l’extérieur, jusqu’à ce que Edwyn fasse exploser les véhicules. Il s’est alors fait appréhender par Séverin.   En fuyant le lieu de l’explosion provoquée par Edwyn, Annaïg s’est fait interpeller par un agent de la paix, mais son père est venu la tirer du mauvais pas. Rentrés à leur domicile, elle a dévoilé à ses parents la rencontre qui a eu lieu entre L'Aurum, les détails sur la Morsure et l’objectif de Merrix de Cannith. Elle a toutefois omis de leur dire qu’elle était elle-même affectée par la maladie. Après avoir digéré l’information, les parents d’Annaïg l’ont aidée à trouver des pistes pour sauver Ealia et ont sommé leur fille de dormir.  
“Si je vous dis ce qui s'est passé, est-ce que vous allez essayer de m'empêcher de continuer ou vous allez m'aider, pour vrai?” - Annaïg
  Pendant ce temps, Edwyn s’est fait emmener par son père et Vanessa Sands. Alors qu’elle tentait de questionner Edwyn à propos d’intrus dans son domicile de Flamekeep, Séverin lui a ordonné de les laisser seuls. Il a dit à son fils que leur famille est fauchée depuis longtemps et qu’il doit faire des sacrifices pour garder la tête hors de l’eau. Après une longue joute verbale, Séverin a conclu la conversation en annonçant qu’ils retournaient à Aundair et, afin de s’assurer l’obéissance d’Edwyn, il a menacé d’exécuter Ealia.  
“Donne-nous le temps. Il y a tellement d'autres choses qui se trament. Des événements prophétiques qui concernent cette nouvelle lune qui est apparue dans le ciel. On a nos contacts et on a nos informations également. On a pas fait que vous courir après pour essayer de vous mettre des bâtons dans les roues depuis deux ans. Donne-nous le temps, je t'en prie.” - Edwyn   “Non, non, non. Je vais leur donner à eux, le temps. Mais toi, Edwyn, tu dois apprendre que tes actes ont des conséquences. Tu repars à Aundair demain matin.” - Séverin de Lyrandar
  Ealia, détenue, a rencontré un médecin kalashtar : Na-Zerral. Selon des témoignages, Ealia aurait des symptômes de la Morsure. Ils la gardaient en observation pour déterminer si elle était bel et bien infectée. Mais lorsqu’il est parti poursuivre sa tournée et qu’Ealia s’est retrouvée seule, elle a commencé à entendre les autres patients parler dans leur sommeil. Ils parlaient dans une langue étrangère, une langue dangereuse, qu’elle ne devait pas entendre si elle n’avait pas déjà la Morsure. Car si elle l’entendait, elle serait alors infectée.  
“Ceci étant dit, la Morsure a la fâcheuse tendance de refaçonner les souvenirs de ses victimes. Alors, ne croyez pas dur comme fer aux circonstances qui vous ont menées ici, aux injustices que vous avez peut-être subies. Il s'agit peut-être de votre tête qui veut vous convaincre d'une autre réalité.” - Na-Zerral
  Le lendemain, au moment du départ en électrorail, Séverin et Edwyn ont croisé Mukvaruk qui arrivait. Edwyn lui a envoyé un message en pensée pour lui dire de retrouver Annaïg et de sauver Ealia. Toutefois, Séverin a compris qu’ils se connaissaient et a commandé aux gardes d’arrêter Mukvaruk. Cela a déclenché un combat auquel Edwyn s’est mêlé et qui leur a permis à tous les deux de s’échapper.   Ayant découvert qu’Ealia était détenue avec les affligés à l’atelier Merrix, Annaïg et son père sont allés la retrouver. Annaïg est tombée sur Na-Zerral et Pommeau, son ami forgelier qu’elle croyait mort à Passage deux ans auparavant. Elle leur a expliqué la situation et le complot de Merrix, mais Na-Zerral a informé Annaïg que sa maladie peut altérer ses souvenirs. Elle a pourtant insisté et ils ont accepté de l’aider à retrouver Ealia. Alors qu’Annaïg attendait qu’ils trouvent la clé de la cellule d’Ealia, elle fut attirée vers la cellule de Alastor de Medani. Celui-ci était très affecté par la Morsure et s’est dit investi d’un rôle de dirigeant pour les autres affligés. Lorsque Na-Zerral et Pommeau sont revenus, les lumières se sont éteintes et les portes se sont ouvertes. Annaïg a foncé retrouver Ealia, et ensemble elles sont sorties pour retrouver leurs alliés.  
“Alors je te pose la question. Combien de temps avant que tu nous rejoignes?” - Alastor de Medani
  En ville, tout le groupe s’est retrouvé dans le même quartier où Alastor de Medani menait les malades atteints de la Morsure. Il nous a donné du fil à retordre alors qu’il était armé d’épées phase et d’un pistolet, des prototypes volés à l’atelier Merrix. Au cours du combat, Mukvaruk semblait différent puisqu’une lueur mauve émanait de son regard. Heureusement, nous avons pu achever Alastor de Medani et nous approprier les objets volés.  
“Chaque personne qui est en contact avec la Morsure est aussi en contact avec une entité de Dal Quor. Mais celle qui semble connectée à Alastor semble avoir un contrôle sur les autres aussi. Je crois qu'il y a une relation hiérarchique.” - Na-Zerral
  Edwyn s’est rendu à la police afin de leur transmettre les preuves contre son père et dénoncer son complot avec Merrix de Cannith. Il risque donc la prison et nos ennemis tenteront fort probablement de le faire taire, mais son sacrifice sera d’une aide précieuse. Nos adieux tendus furent remplis d’émotions.  
“Si je peux prévenir une guerre insensée, c'est la meilleure façon de me rendre utile.” - Edwyn
  À la gare d’électrorail, Annaïg a confié à Na-Zerral la suite des choses avec Merrix, puis a remis à Pommeau la responsabilité de guider les nouveaux forgeliers si Merrix parvenait à ses fins. Ayant quelque chose de délicat à avouer, le père d’Annaïg demanda un moment seul avec celle-ci. Il lui apprit que Régis avait été admis à l’hôpital et qu’il présentait des symptômes de la Morsure : il avait entendu Annaïg parler dans son sommeil. En échangeant un regard, le père et la fille ont confirmé la tragique vérité : Annaïg était atteinte de cette maladie mortelle. Sous le choc, elle s’est mise à paniquer, mais le temps pressait déjà et son père la poussa dans le train, accomplissant ainsi le seul geste qu’il pouvait faire pour protéger sa fille.   En route vers le Brasier, nous avons eu vent des nouvelles officielles à propos de l’incident de Wroat. Na-Zerral avait été identifié comme responsable et il avait été assassiné par quelqu’un de confiance : Pommeau. En entrevue, celui-ci a déclaré avoir agi par devoir envers la nation de Breland. À la suite des événements de Wroat, Merrix de Cannith a obtenu l’appui du parlement et a ainsi pu avancer ses projets sinistres visant à concevoir de nouveaux forgeliers.    
“Il nous faut contenir ce chaos. Il nous faut de nouveaux protecteurs dont l'esprit ne peut se faire infecter.” - Merrix de Cannith   “En réponse à cette tragédie, le parlement a pris la décision difficile, mais nécessaire, de déclarer l'état d'urgence. De ce fait, plusieurs motions seront mises en place. Notamment, nous réautorisons la production et la manufacturation de forgeliers.” - Représentante de l'État de Breland
Campaign
Incandesca
Protagonists
Edwyn de Lyrandar
Annaïg de Cannith
Mukvaruk
Ealia Welfer
Date du Rapport
13 Jan 2022

Remove these ads. Join the Worldbuilders Guild

Commentaires

Please Login in order to comment!