AWT 1: L'affaire du Coeur de Feu by Aquilus_Decimus | World Anvil Manuscripts | World Anvil
Following

In the world of L'Héritage d'Agora: Encyclopédie

Visit L'Héritage d'Agora: Encyclopédie

Completed 1288 Words

Le club de la Rose

6339 1 0


La navette se posa sur l’aire d’atterrissage du club. Rosenwald avait été informé de leur arrivée et les attendait avec un grand sourire.
-Mes chers amis, bienvenus chez moi. Oh, j’imagine que vous êtes la fameuse Jade, vous êtes encore plus charmante qu’Alan le laissait penser.
Daniel fit un élégant baisemain à Jade qui jeta un regard amusé vers Alan. Il fit ensuite une chaleureuse accolade au détective.
-Bien, vous allez tout me raconter autour d’une bouteille de champagne. En provenance directe de la Terre. C’est autre chose que ce que vous buvez à Hésiodos.
Tout en parlant, Daniel dirigea le trio vers l’ascenseur qui menait directement à ses appartements privés, juste au-dessus de son club. Ils s’installèrent autour d’une petite table ronde sur de confortables sièges en cuir authentique.
Alan afficha via sa plaque de données les informations concernant l’homme qu’il recherchait, notamment son adresse à Néron-Ville.
-Oh, votre cible s’est mise dans un sacré pétrin. C’est le secteur de Feuerhartz un gang d’anarchistes. Même pour ici ils sont un peu trop extrêmes. Ils tuent sans raisons simplement car ils aiment ça. Une coalition s’est même formée afin de les chasser. Rendez vous compte, ils ont réussis à se faire assoir ensemble les plus grands criminels du Secteur sans qu’il n’y ait eut de massacres.
-Tu participes à cette croisade ? Demanda Alan.
-Bien sûr, ils sapent le moral des clients, ces imbéciles. Il faut les traquer et les larguer dans le vide ou à la surface d’une étoile. Si vous devez vous y rendre faîtes très attention, ils sont complètement dingues.
-Nous avons parfaitement nous défendre, répondit Jade.
-Je n’en doute pas ma-demoiselle, mais je serais horrifié d’apprendre une mauvaise nouvelle concernant mes deux Hésiodiens préférés.
Jade et Alan terminèrent leurs verres de champagne, qui s’avérait effectivement délicieux et prirent congé en remerciant Daniel. Rosenwald leur conseilla de revenir quand ils le désiraient, une suite serait mise à leur disposition.

Prudents mais déterminés, les deux détectives avançaient dans les rues de Néron-Ville en direction de la maison de l'ingénieur disparu. Quelques têtes tournèrent dans leur direction, mais Alan avait fait en sorte de mettre son pistolet en évidence afin de dissuader les quelques ambitieux pensants qu’ils n’étaient que de simples touristes. Le duo arriva enfin devant la maison qu’il cherchait. Les volets étaient fermés, mais de la fumée sortait de la cheminée.
-Vérifie qu’il n’y ait personne autour, et je vais défoncer la porte.
La fumée se figea dans l’air. Alan vérifia dans la grande rue d’où ils venaient si personne n’avait tenté de les suivre. Un homme attira son attention, ou plutôt ce qu’il portait au niveau de ses bras l’attira. De longues chaines trainaient au sol. Alan s’approcha afin de l’inspecter de plus près.

Trois ans auparavant, Alan et Jade avaient été sélectionnés afin de participer à un étrange programme militaire. Ils furent emmenés sur Égée en compagnie d’une dizaine de personnes et participèrent à une cérémonie presque religieuse dite de la Purification. À l’issue de cette cérémonie Alan développa un don extraordinaire, il pouvait projeter son esprit hors du temps lui-même afin d’inspecter longuement des choses ou tout simplement prendre le temps de réfléchir lors d’une situation tendue. Lors de cet état de temps suspendu il ne pouvait néanmoins pas interagir avec son environnement, il devait se contenter d’observer et de récolter des informations. Jade avait également reçu un précieux don améliorant ses capacités martiales. Le prêtre Égéen qui dirigeait la cérémonie les avait informés qu’ils pourraient transcender leur capacité dans les disciplines où ils étaient les plus avancés. Alan supposait que les personnes qui les accompagnaient avaient également reçu des facultés augmentant leurs talents naturels. Comment cela était-il possible, Alan n’en savait rien et les Égéens refusaient de leur expliquer. Il fallait se contenter du peu qu’ils avaient obtenu et en profiter.
L’homme aux chaines, semblait regarder en direction de la ruelle de la maison de l’ingénieur.
Le détective inspecta les autres accès mais ne vit personne d’autre d’aussi suspect. Il arrêta son temps de réflexion et avertit Jade avant de se mettre en position dans le coin du mur afin de prendre par surprise leur éventuel adversaire. Jade se cacha de l’autre côté de la ruelle derrière un conteneur. Arme à la main, Alan était vigilant, il entendait le bruit des chaines frottant le sol se rapprocher de sa position. Soudainement il n’entendit plus rien. L’homme s’était peut-être arrêté, il n’était plus qu’à quelques mètres. Le détective vérifia et à sa grande surprise, l’homme aux chaines n’était plus dans la rue. Venant du toit de la maison d’à côté il entendit un grand cri, l’homme aux chaines hurla une sorte de cri de guerre avant de sauter en direction d’Alan, ses chaines tendues tels des serpents prêts à attaquer.
Par réflexe, le temps de réflexion d’Alan s’activa. Il en profita pour se reprendre de sa soudaine surprise et inspecta les chaines de son agresseur. Elles semblaient être connectées à la colonne vertébrale de leur propriétaire, mais Alan ne pouvait le confirmer depuis sa position. En revanche, il était clair qu’elles étaient chargées en cosmonium d’après l’éclat bleu qui s’en dégageait, ce qui n’était pas le cas dans la grande rue. Il tenait les chaines dans ses mains, mais dorénavant elles semblaient avoir leur propre mouvement tels les tentacules d’une pieuvre. L’agresseur tenait cette fois un couteau dans chacune de ses mains. Après avoir inspecté son ennemi, il était temps de trouver un moyen de survivre à cet assaut. La position initiale d’Alan n’était pas idéale, il ne pourrait pas être suffisamment rapide pour abattre son ennemi en un coup. S’il se décalait rapidement en sautant sur le côté, son agresseur emporté dans son élan pourrait se prendre le mur et donner une occasion au détective de lui porter un coup fatal.
Alan mit son plan à exécution, il plongea sur le côté tandis que son adversaire continua son plongeon, mais il ralentit la violence de sa chute grâce à ses chaines qui brisèrent une partie du mur stoppant la balle qu’Alan venait de tirer. L’une des rapides chaines plongea en direction du détective au sol et le frappa au niveau du ventre. La violence de l’impact, additionnée à la décharge de cosmonium le fit se courber de douleur, mais il se releva rapidement bien que titubant. Alors que la chaine revenait à la charge, Alan se prépara à tirer. C’est alors que la chaine retomba mollement au sol. L’agresseur était pétrifié de douleur. Il n’avait en effet pas repéré Jade qui venait de lui jeter un de ses couteaux directement dans la nuque. Elle sortit de sa couverture derrière le containeur et lança un second couteau qui fit un virage à 90° degré afin de se planter directement dans le coeur de sa victime. L’homme tomba au sol, mort.
Soulagé par ce sauvetage, Alan porta sa main au niveau de ses côtes. Il n’y avait rien de trop grave, en tout cas rien qui ne puisse se soigner par un petit traitement au Jiionium.
-Fini la discrétion, s’il y a quelqu’un à l’intérieur il a surement entendu tout ce bruit, constata Jade.
Alan acquiesça douloureusement. En un violent coup de pied, son adjointe défonça la porte qui tomba au sol. Mais il n’y eut aucune réaction provenant de l’intérieur de la maison.
Le duo inspecta les différentes pièces, il n’y avait effectivement personne. Le poêle était encore allumé, ce qui expliquait la fumée. Dans la pièce à vivre une plaque de données était brisée en deux sur la table. Un graffiti représentant un coeur en flammes ornait l’un des murs. Les liens entre l’ingénieur disparu et la gang des Feuerhartz n’était pas clair, mais la plaque de données contenait peut être des informations. Une fois rentrés à Hésiodos, Gabriel allait sans doute pouvoir faire quelques chose afin d’en récupérer les données…  

Dans le même univers:

Thésée 1: Mission inaugurale

Please Login in order to comment!