BUILD YOUR OWN WORLD Like what you see? Become the Master of your own Universe!

Remove these ads. Join the Worldbuilders Guild

Porte-Chance


Classification de Liel

  Egalement nommé Jerboa Fortuna.
Rare, dangerosité nulle.

Il est peu courant de croiser un Porte-Chance, et les rares personnes à avoir pu profiter de la compagnie de ces petits êtres ne l'ébruitent pas... Officiellement, ces créatures sont donc rarissimes. Dans les faits, ils sont relativement rares mais paraissent régulièrement.
Le Porte-Chance ne présente à priori aucun danger, quel qu’il soit.

 

Caractéristiques physiques

  10 à 15 centimètres de longueur pour le corps, à quoi s'ajoute une queue pouvant aller jusqu'à 25 centimètres. Pèse de 50 à 70 grammes.
Son aspect physique s’apparente fortement à celui de la Gerboise Commune, et l’oeil non averti pourra sans peine confondre les deux espèces.

 

Description

  Ah, le Porte Chance... Sujet abordé avec nonchalance par les penseurs et érudits, tandis que ceux d'origine plus modeste y voient tout ce qu'un esprit superstitieux peut prêter à ce genre de créature. Et pourtant, c'est à ces derniers qu'il faudra vous adresser pour obtenir une description fiable, car personne n'a pu à ce jour étudier un Porte Chance de façon académique.
Sa première caractéristique est cependant connue, reconnue et a été mainte fois prouvée : il rend chanceux toutes les créatures auprès desquelles il reste vivre.
  « De petite taille », vous dira tout d'abord un paysan. Et il poursuivra certainement par un éloge de l'agilité de ce petit être : ajoutée à la vigueur de ses pattes antérieures, elle lui permet d'effectuer des sauts pouvant aisément atteindre le mètre, et atteindre une vitesse de pointe qui lui permet de disparaitre quasi instantanément.
Les autres détails visibles aisément, et qui figureront sans nul doute dans la description que l'on pourrait en demander, sont ses grandes oreilles et sa longue queue : celle-ci contribue largement à son agilité, et les superstitieux vous assureront qu'elle peut faire bien plus que simplement lui assurer un excellent équilibre... Moins visibles, ses pattes avants servent tout de même pour de nombreuses tâches, à commencer par celles consistant en satisfaire sa curiosité ou sa - fréquente - gourmandise.
Si l'on s'autorise souvent un parallèle avec l'intelligence d'un enfant humain, c'est qu'ils en possèdent également certains traits courants... Notamment une curiosité maladive.
  Ces petits êtres sont également extrêmement joueurs, en y ajoutant une sévère addiction aux marques d'affection.
Détail majeur de leur psychologie, ils restent toujours avec les personnes ou animaux ayant un caractère positif : une personne fondamentalement mauvaise les fera fuir aussi sûrement qu'un pestiféré fait fuir un humain. Il est peu courant, mais pas impossible qu'ils restent de longs moments avec une personne particulière.
  Concernant leur reproduction, nul n'a jamais obtenu la moindre information sur ce point.
Outre leur tendance systématique à dépérir - et donc mourir - à grande vitesse dès qu'une personne tente de les étudier ou de les capturer, ils apparaissent et disparaissent sans prévenir. Certains les pensent issus de mutations liées au Rêve, d'autres leur prêtent un mode de reproduction comparable à ceux des rongeurs courants. D'autres encore partent dans de folles théories, ou se contentent de se satisfaire du plaisir d'en voir un et de partager quelques bouts de gâteau avec lui en ne cherchant pas à percer ses secrets. En outre, aucun moyen de distinguer le mâle de la femelle n'a été trouvé à ce jour.
  Le seul est unique prédateur du Porte-Chance est l'Homme.
Tout d'abord, il est peut-être bon de préciser pourquoi les autres ne représentent en rien une menace : outre son agilité hors normes et l'inutilité totale de s'en faire un en-cas (en raison du manque flagrant de viande pour l'effort que cela représenterait), la chance qu'il fournit ne relève pas que du mythe. Probablement par instinct, les autres espèces - même carnivores - semblent remarquer l'amélioration qu'il y a vivre en compagnie d'un tel être, et tolèrent sans mal la présence d'un Porte-Chance.
Concernant son unique prédateur, nombre d'humanoïdes s'entêtent à vouloir percer les secrets de ces êtres, ou tout simplement exploiter leur chance pour le profit... ce qui débouche inévitablement sur une mort rapide pour le Porte-Chance malheureux.
  Un point important, le régime alimentaire : Un Porte Chance est capable d'assimiler à peu près n'importe quel élément susceptible d'être ingéré par eux et leurs dents puissantes. Malgré des besoins nutritifs relativement réduits, ils sont capable d'avaler des quantités affolante de nourriture lorsqu’ils en ont la possibilité - la gourmandise faisant partie des habitudes des ces petites créature.

 

Précisions et particularités

  Deux points précis font de cet animal un miracle de la nature, un cadeau hors normes.
Le premier a créé les rumeurs sur la chance qu'apporterait cet être. Dans les faits, cet animal bénéficie bel et bien d'une chance ahurissante, que les mieux informés attribuent à une modification instinctive des probabilités dans leur environnement immédiat. De fait, ce qui protège un Porte-Chance protégera souvent ceux qu'il accompagne : un danger ou une maladie contagieuse pouvant nuire au Jerboa sera écarté, dans une certaine mesure. En rapport également au point suivant, il apportera une part réelle de chance à ceux qui peuvent lui être utiles s'ils sont heureux/favorisés, etc... L'exemple le plus flagrant court parmi les paysans : un Porte-Chance est souvent synonyme de bonne récolte, pour peu que l'être en ait sa part... En somme, si sa chance profite avant tout au Porte-Chance, elle déteint souvent sur son entourage.
  La deuxième particularité est plus mystérieuse, sa sensibilité psychique. Il est aisé de constater qu'un Porte-Chance recherche avant tout la compagnie de personnes honnêtes, désintéressées... En un mot : bonnes. Ce paramètre joue en effet sur l'état du Porte-Chance, et cause son dépérissement et sa mort dans le cas inverse : La compagnie de personnes intéressées, cupides, bref, fondamentalement mauvaises est mauvais également pour la santé du Porte-Chance. Si son humeur s'améliore rapidement en bonne compagnie, il est réputé pour décéder en moins d'une heure des souffrances que lui cause une compagnie néfaste. À noter cependant que les « mauvais » cas sont équilibrés par les « bons » : un Jerboa restera dans un groupe formé majoritairement de « bonnes » personnes, en dépit de la présence de « mauvaises ».
Physique Moyen
Force : 10
Force (mâchoires) : 40
Constitution : 20
Agilité : 50
Adresse : 30
Perception : 70
Présence : 30
Intelligence : 30
Mental : 20
Lien au Rêve : 70

Remove these ads. Join the Worldbuilders Guild


Cover image: by Alyn Spiller

Commentaires

Please Login in order to comment!