Remove these ads. Join the Worldbuilders Guild

Ligue du Sandor

Le Sandor, ou ligue des nations libres du Sandor en forme longue, est une communauté de cités-États fondée à la fin du Ier siècle C.R. par Léonne Marja Hubramé dite la Téméraire.   La ligue connut un interlude de trois siècles et demi pendant lesquels elle prit la forme d’une théocratie luthianique. Par la suite, la ligue perdura jusqu’en 1785, date à laquelle les dissensions entre les cités-États membre au sujet de la colonisation et des vohars entraîna l’avènement de la dictature de Alford Adrid Claus. Ce régime mena à l’effondrement de l’alliance.

History

Reconstruction   Durant le IIème siècle C.R. Hubramé, la cheffe de la guilde des Fringants Éperviers, travailla inlassablement auprès des dirigeants de sept villes de l’Elcingen pour les inciter à fonder une alliance. En ces temps reculés, le rôle de messagère et d’exploratrice d’Hubramé, à travers des terres sauvages et hostiles, était si indispensable que son avis pesait lourd auprès de ces roitelets et petites reines. Elles acceptèrent donc le projet de l’amirale et lui confièrent le rôle de Première ambassadrice, qu’elle occupa jusqu’à sa mort.   Au cours du VIème siècle, la cité de Rucia devint un site de pèlerinage luthien de premier plan, à la fois pour ses grands temples et pour son tribunal sacré.   En 356CR, le Sandor et le Venwar, récemment convertis au luthianisme, s’engage dans une guerre de religion contre les païens de ce qui sera plus tard nommé la terre des Sardacin. Après quelques succès, la guerre s’enlise face au front commun de la Réunion des esprits. Elle se termine en 372 et n’aura rapporté que peu de territoires aux agresseurs.   L’influence religieuse influence culmina en 592 C.R. quand Rucia parvint à imposer une refonte de la constitution de la fédération, la transformant en une théocratie dirigée par les prêtres luthiens des différentes villes.     Ere Mythique   En 889 C.R., Rucia devint la capitale de la Fédération suite à l’élection de « Celui qui pèse les âmes », un grand prêtre ayant autorité sur toutes les cours de justice. Ce fut une période de prospérité, essentiellement pour les prêtres et les scribes. Les grands pèlerinages, parfois effectués dans le seul but d’obtenir un jugement de Celui qui pèse les âmes, bénéficièrent également aux classes marchandes.   Cette situation ne put durer longtemps, les velléités d’indépendance des autres cités et les complots incessants la ramenant finalement au système fédéral en 955CR.   Au cours du XIIIème et du XIVème siècle, le Sandor est le pays qui investit le plus dans les grandes explorations et la colonisation du Nord. A cette fin, il fait notamment creuser un grand canal entre l'Éverade et l’Aroia.   En 1439, les négociations avec Belfont au sujet de la colonisation et du commerce international qui en sont ramenées entraîne un violent conflit, la guerre de minuit. Elle fut ainsi nommée car les troupes de la cité-état état de Belfont menèrent l’assaut sans crier gare au beau milieu de la nuit. Le conflit finit à l’avantage de Belfont, qui obtient de larges compensations, notamment le droit de prélever de lourdes taxes sur les produits sandoriens. Cette guerre, qui ne dure que 4 ans, suffit à laisser le Sandor très fragilisé. Les techniques de pillage, de blocus et de terre brûlée de Belfont demeurent dans la mémoire collective comme une manière particulièrement affreuse de guerroyer. Cette crise contribua à la chute du Sandor, trois siècles plus tard.   Temps sombres   Isierre Kath Klausteró se rendit en 1784 C.R. auprès du conseil permanent de la Ligue des nations libres du Sandor. Elle espérait trouver une oreille attentive auprès de cette fédération millénaire, qui avait grandement contribué à la colonisation durant le XIVème siècle.   Ses espoirs furent déçus quand, après d’interminables atermoiements, le conseil permanent fut finalement renversé par le Maréchal Claus. Ce dernier fit exécuter la vohar pour complot contre la sécurité de l’État avant de mettre en place un blocus sur le commerce maritime.   Le règne de Claus fut sanglant et vit la première épuration de masse des vohars. Les erreurs furent si nombreuses (près de deux morts sur trois étaient des humains sans aucun lien avec le Complot) que l’on parlera plus tard de la « folie de Claus » pour désigner cet épisode. Le terme de « clausta » désigne depuis une méprise mortelle. Cette dictature militaire fut également brève, puisque le généralissime Claus périt dans une explosion « accidentelle » en 1793 C.R.. Le Sandor fut alors aboli de fait, chaque cité reprenant ses anciennes coutumes.

Disbandment

Le généralissime Claus périt dans une explosion « accidentelle » en 1793 C.R.. Le Sandor fut alors aboli de fait, chaque cité reprenant ses anciennes coutumes.

Religion

La Duivenzà domine la région durant les premiers siècles de la reconstruction.   Le luthianisme s’impose par la suite, non sans heurts. Longtemps rejeté par la population, cette religion se développe dans des sectes à mystères jusqu’à ce que des prêtres, particulièrement versés en astrologie et en administration, obtiennent des places de confiances auprès des roitelets et petites reines des principales cités.

Education

Anarrois   L’Anarrois est la langue officielle du Sandor et la plus communément parlée. Malgré la souplesse du système fédéral, elle fut rapidement imposée pour les documents officiels. Cette obligation fut même renforcée sous la théocratie sandorienne.   Outre l’Anarrois, une demi-douzaine de dialectes sont communément parlés par les populations. Certains de ces dialectes survivent à la campagne tandis que d’autres sont prisés par les élites urbaines.

DISBANDED/DISSOLVED

Notre monde est encore jeune

80CR - 1793CR

Type
Activist, Political
Capital
Lérodès
Alternative Names
La ligue des nations libres, La Pieuvre
Demonym
Sandorans
Head of State
Alford Adrid Claus
Government System
Stratocracy
Power Structure
Federation
Official Languages
Notable Members
  • Léonne Hubramé

    Léonne Marja Hubramé est la fondatrice de la Ligue du Sandor.

Conflit larvé

Belfont a longtemps maintenu son indépendance vis-à-vis de la Ligue du Sandor. La guerre de Minuit, de 1439, marque le pic de la rivalité entre les deux nations. L'effondrement de la Ligue du Sandor a été considérée avec satisfaction du côté du gouvernement belfontois.

Remove these ads. Join the Worldbuilders Guild

Articles under Ligue du Sandor


Comments

Please Login in order to comment!