Remove these ads. Join the Worldbuilders Guild

Conseil de Justice

Le Conseil de Justice de l’Aroia, ou Conseil de justice, fut fondé par trois Seigneuresses originelles en 75CR et ne s’occupait originellement que de l’Anmark. Cette organisation supranationale se place au-dessus des lois et émet des édits convoyés par les Porte-Sceaux, des émissaires spéciaux. En 2500CR, le Conseil de justice annonce l’extension de sa juridiction à toute l’Aroia. En réponse, un assaut est mené contre son siège et trois de ses membres sont assassinés.   Les Seigneurs Originels ne sont jamais présents au Conseil de justice. Seuls leurs élus, les Seigneurs, y siègent et acceptent occasionnellement d’y recevoir des plaignants.

Structure

Seigneurs originels : Au nombre de trois, iels dirigent le Conseil de justice et rédigent les Édits.   Seigneurs de Merid : Juges du Conseil, iels tiennent séance au cap de la Providence.   Porte-Sceaux : Messagers chargés de transmettre la loi.   Acolytes : Serviteurs chargés de garder le siège du Conseil, d'écrire les compte-rendus et d'accueillir les visiteurs.

Assets

Les ressources du Conseil de Justice sont théoriquement illimitées. Dans les faits, l'opposition de Seigneurs Originels peut rapidement réduire ses moyens.

History

Reconstruction

  Le Conseil de justice de l’Anmark est fondé en 75CR par trois Seigneuresses : Cardagan, Liang et Saheyus. Elles y rédigent des édits, colportés par les Porte-Sceaux, des émissaires spéciaux.   Le premier édit fut l’édit des Trois Injonctions qui peut se résumer ainsi :
    • Le ril est source de vie et de mort. Il est impropre aux simples mortel-le-s.
    • Les noms des morts sont sacrés. Chacun doit être écrit sur une stèle de la commémoration au centre d’un lieu de vie.
    • Les éclipses sont le domaine des dieux. Les lois des mortel-le-s ne s’appliquent pas durant ce temps.
Nombreuses furent les sociétés à refuser ces décrets. Les conséquences furent terribles : le sens du spectacle des Seigneurs originels leur interdisant de simplement lobotomiser les opposant-e-s, ces derniers assistèrent impuissants à la destruction de leurs demeures, à la mort de leurs proches, aux famines et aux épidémies.  

Âge d’or

  En 932, profitant de l’Âge d’or et de considérables progrès militaires, le Venwar déclare son indépendance vis-à-vis du Conseil de Justice. Les Seigneuresses originelles laissent quelques semaines au royaume pour que la nouvelle de leur résistance se répande et allume quelques étincelles d’espoir. Puis, en une seule nuit, la région entière est plongée dans un froid mortel, ensevelie sous des dizaines de mètres de neige. La majorité de la population périt, prise au piège et les rares survivant-e-s fuient vers les pays voisins, notamment vers le Guelenbur et les Terres des Sardacin.  

Le Déclin

  En 2100, à l’instigation de la Seigneuresse Cardagan, la juridiction du Conseil est étendue à toute l’Aroia. En réponse, un groupe opposé au Conseil et disposant du soutien d’un Seigneur originel lance un assaut de grande ampleur contre le siège du Conseil de Justice. Trois des membres du conseil sont tués. L’un d’eux est anéanti par le Paradoxe Renatz.   En réaction à cet évènement, des rébellions contre le tribunal éclatent un peu partout en Aroia. Ne pouvant être matées par les pouvoirs des Édits à cause de l’opposition d’un Seigneur originel, ces révoltes sont écrasées par des méthodes plus conventionnelles : des troupes menées par les Seigneurs de la terre. Ces conflits durent plus de quinze ans et sont interrompus par l’irruption des Kraans. Devant la menace, les dernières régions résistantes se soumettent à l’autorité du Conseil de justice.  

Époque contemporaine

  A rédiger

Notre parole fait loi

Founding Date
75
Type
Activist, Political
Alternative Names
Conseil de Justice de l'Aroia
Location
Cap de la Providence
Notable Members

Remove these ads. Join the Worldbuilders Guild

Articles under Conseil de Justice


Comments

Please Login in order to comment!