Remove these ads. Join the Worldbuilders Guild

Rites funéraires

La religion la plus répandue dans les Terres de Mirri est celle des familles princières : l'Eduinisme. Elle promet à ses croyants qu'ils pourront accéder aux jardins du palais célèstes s'ils respectent les commandement des dieux, et que leur corps reposent en un seul lieu une fois le deuil de leur proche terminé. Même si le corps est découpé, les membres doivent être mis en terre ensemble. Et si le corps a été détruit par les flammes, toutes les cendres du corps doivent être réunies.

History

C'est lors de ces discussions avec les dieux, plus précisément lors de sa visite du palais célèste alors qu'il était toujours vivant, que le prophète a appris de la voix même des dieux que pour pouvoir accéder aux jardins célèstes, il était nécessaire que l'intégralité du corps des croyants soient placés dans un réceptacle. Peu importe le réceptacle, mais les dieux ne peuvent tirer l'âme vers les jardins célèstes si elle est éparpillée : quand ils essaient, celle-ci se retrouve déchirée et détruite ou retombe sur les Terres de Mirri, trop endommagée pour être sauvée.

Execution

Les prêtres et les croques-morts se chargent donc de vérifier qu'aucune partie du corps du mort ne manque lors des derniers rites. Une fois sûrs d'eux, le corps est disposé comme les derniers souhaits de son ancien propriétaire : enterré, brûlés et ses cendres enfermé dans un vase, enfouie dans les océans, attachés dans un coffre.   Etant donné le discours de l'Eglise, les criminels les plus haïs par la religion sont souvent décapités puis démembré, et ces membres sont ensuites jetés dans l'intercité, attaché à des oiseaux sauvages, afin de s'assurer que son âme ne puisse jamais trouver la félicité.


Remove these ads. Join the Worldbuilders Guild

Comments

Please Login in order to comment!