Vult, 998

Marquant la fin du calendrier, le mois de Vult est un mois de rétrospective, où les gens impatients du printemps qui se dessine timidement à l'horizon se tournent vers l'avenir et la nouvelle année. Surnommé le mois des Gardiens, c'est aussi là où la grise Cerbère est la lune dominante, maintenue dans l'imaginaire comme un vigile contre les créatures sombres au-delà des cieux.
   
     
* * * *
    Aux petites heures de la nuit, les derniers fêtards quittaient l'enceinte du Dragon d'Or d'Aruldusk, affrontant la tempête qui rageait à l'extérieur et qui prouverait un adversaire coriace pour empêcher leurs esprits enivrés de rejoindre leurs lits. Cachés derrière le mur de l'établissement, dans l'angle mort de la porte ouverte et accroupis sous la maigre protection que la paroi latérale du toit offrait, une quinzaine de gens sous d'épaisses capes et capuches attendaient patiemment la sortie du dernier client pour se glisser à l'intérieur à l'abri des regards.   L'halfelin seul à l'intérieur, en train de vider le contenu de la dernière table jeta un regard craintif du côté du groupe d'inconnus qui venait d'entrer dans son établissement. En réponse, la première figure baissa sa capuche, révélant le visage de Doka.  
« Relaxe, c'est que moi, » dit-elle d'une voix fatiguée. « On peut t'emprunter l'endroit pour un moment? »
  L'halfelin baissa sa garde mais resta quand même un peu hésitant face au groupe, fixant d'un regard découragé la flaque d'eau qui commençait à se répandre autour de leurs bottes. Il ouvrit la bouche, mais marqua une pause en voyant le reflet subtil d'une bague scintiller dans sa direction, frappée de l'insigne des Ghallanda. Le geste était assurément délibéré.  
« Bien sûr, » répondit le tenancier d'une voix tout aussi fatiguée ne trompant personne. « Nos portes sont ouvertes. Je vous sers quelque chose? »
« Seulement une table. On a besoin d'un endroit pour parler. »
   
* * * *
    La mappemonde était maintenant déroulée sur la table dans un coin discret du bâtiment, les Incandescents rassemblés autour. Éclairés par une marée de fades lumières dansantes et accompagnés du piano automatique qui manquait quelques notes à l'occasion et qui était en réel besoin d'un bon réenchantement, ils se préparaient à tenir leur briefing.   Deux jours s'étaient écoulés depuis l'assaut fatidique des Réverbères sur le Brasier, les forçant à quitter pour l'immédiat, mais incapables de se résoudre à laisser leur maison loin derrière. Les pertes avaient été lourdes: Venrik et Valhim et peut-être même Folo y avaient laissé leur vie, le Spectre était en train de se faire réparer chez un ami de Jaedar ayant un port clandestin à Aruldusk et Ophéliane était encore inconsciente, traitée par les envoyés de Wuen dans une chambre à l'étage du même établissement duquel ils se trouvaient en ce moment.  
« Je sais que le moral n'est pas encore au plus haut, mais le temps nous manque. Je sais qu'on veut tous reconstruire le Brasier et y retourner le plus tôt possible, mais il faut qu'on révise nos priorités et qu'on se concentre sur ce qui est le plus urgent en ce moment.   Ce qui se passe en ce moment sur le continent est trop important pour qu'on passe le mois à bouger des briques. J'ai tiré les dernières ficelles qui me restaient pour qu'on puisse embarquer clandestinement sur l'électro-rail en temps que cargo. C'est pas très confortable, mais ça bat de laisser nos noms sur des listes de passagers officiels en ce moment. »
  Doka releva les yeux de la mappemonde pour regarder les gens qui étaient rassemblés devant elle. Sans Venrik, Gavno et Valhim, cela lui sautait de plus en plus au visage, après les mots qu'Isossa de Sivis avait prononcé à son arrivée:  
« Recruter des enfants pour te sentir comme un héros? Vraiment, Venrik. Là je suis déçue. »
  À quelques minces exceptions, les gens qui lui restaient étaient tous très jeunes. Elle-même à l'aube de la vingtaine, elle n'y avait jamais trop porté attention, mais maintenant...   Une note discordante du piano la sortit de sa torpeur. Les regards étaient fixés sur elle: incertains ou impassibles.  
« Allez, on a du travail à faire. »
   
Étant donné que ce mois-ci marque la fin de l'acte 2, il ne sera pas possible d'y conduire des actions de temps libre.
 

Rapport de développement du Brasier

  • Suite à l'invasion des Réverbères, l'atelier est maintenant hors d'usage et nécessitera des réparations pour être utile à nouveau.
  • La pile commune s'élève à 5 stimulants.
   

Expéditions disponibles

Tous les personnages restaurent un niveau de fatigue au début du mois.
 
Notes spéciales pour le mois: Le Spectre est en cours de réparations et n'est pas utilisable. Additionnellement, il n'est pas possible de conduire des expéditions personnalisés ce mois-ci.
   

La disparition de Passage

Emplacement: Ghalt, Aundair
« Il faut que certains d'entre nous aillent à Aundair et découvrent ce qui s'est passé à Passage. Je resterais loin de la ville - ou ce qu'il en reste - pour l'instant, car les Réverbères nous y attendent fort probablement, mais Ghalt me semble assez près pour qu'on puisse y trouver les informations qu'on cherche. »
   

Les secrets des cieux

Emplacement: Sigilstar, Thrane
« La plus grande longueur d'avance que les Réverbères ont sur nous est définitivement sur le sujet de la divination et de la Prophétie. Il est grand temps qu'on corrige cette erreur-là et qu'on retourne à Sigilstar pour en apprendre plus. Je me fous de la manière dont on s'y prend, mais je veux trouver tout ce qui est pertinent de trouver sur la Prophétie à l'institut Hyalin. »
   

Répliques

Emplacement: Aruldusk, Thrane
« Il faut qu'on creuse ici pour trouver des indices sur Passage. Aruldusk est la seule autre ville qui a connu un incident comme celui de Passage, et à moins qu'on fasse quelque chose, ça ne sera pas la dernière. Je reçois des informations selon quoi des crimes inexpliqués comme des incendies, des disparitions et des explosions se sont produits dans un quartier riche de la ville. Si on se fie à ce qui s'est produit à Passage, l'incident de Silvertide n'a jamais vraiment été terminé. »
   

La porte de Cyre

Emplacement: Vathirond, Breland
« Je sais que Gavno aimait bien se retrouver à Vathirond. J'ai aucune idée ce qu'il trouve à l'endroit, peut-être que ça lui rappelle Trônefort d'une drôle de façon, aucune idée. Quoiqu'il en est, qu'il y soit ou pas, ça devient de plus en plus évident que les Medani ont été contactés par les Réverbères pour ce qui est des Endeuillées. Avec ce qu'on sait de comment ils gèrent Vathirond, je dirais que c'est primordial qu'on apprenne ce qu'ils leur ont dit. »
     
Phase de préparation
20 au 24 juillet 2021   Phase d'expédition
26 juillet au 8 août 2021   Calendrier des parties

(de mardi à vendredi)
Formulaire de choix d'expédition

(de vendredi à dimanche)
Réservation d'expéditions

Type
Report, Intelligence