Cylindres codés d'Ak-Chalandria

Les cylindres codés d'Ak-Chalandria renfermeraient d'antiques secrets technologiques pouvant ouvrir le monde à des découvertes révolutionnaires. Au delà de leur secrets, ils sont eux même une merveilel de technologie permettant de stocker et sauvegarder à travers les siècles du savoir.
Ils sont hélas pour leur grande majorités incompréhensibles, le moyen de les décoder étant inaccessibles aux érudits pour le moment.

Utilité

L'unique cylindre ayant reçu une transcription est à l'origine de la Grande Machinerie du Temps et implique que le peuple créateur de ces merveilels avait une très complexe compréhension de la mécanique et de ses applciations.
Complexité
Les cylindres étant codés de manière extrêmement complexe, ils sont totalement inutiles et innacessibles dans leur forme actuelle. Seul un titre énygmatique sur chaque cylindre les différencie, écrit en un ancien dialecte proche du Xaubak.
Ils renferment cependant probablement de très importantes connaissances, de part la découverte révolutionnaire que fût l'unique cylindre ayant été décodé et retranscrit par l'exploratrice à leur origine. Il semblerait qu'elle ai du faire usage d'une machinerie de lecture du cylindre, présente dans la cité perdue où ils ont été trouvés, mais bien trop imposante pour être récupérée et transportée avec les cylindres.
Découverte
C'est Eleanor Zeligton qui lors de son expédition en Xeshiazin est tombé sur les cylindres la première.
Elle a pu en récupérer plusieurs, qui sont désormés concervés par la République Ingénieuse Gnome et la Société Westienne pour l'Érudition et la Connaissance, bien qu'aucune des deux ne soit en capacité de les décoder.

Commentaires

Please Login in order to comment!
Powered by World Anvil