Peuple Jaa'rnik

" Quelle tristesse de voir qu'un peuple qui était tant porteur d'espoirs et de possibilités s'est tourné vers la folie du fanatisme. Oppobyen, fût-il en argent massif, pris rapidement la couleur du sang. Les Jaa'rnik auraient pu accomplir bien des choses. En un sens, c'est Neru qui fut leur origine et leur fin... " Hor'd, conteur tribal.

Il est difficile de dire si ce peuple arriva du désert ou s'il était un regroupement d'humains éparpillés dans les chaines du Pandapai. Ceux que l'on nommera plus tard le peuple Jaa'rnik (" ceux qui ont la peau d'or ") s'organisèrent en théocratie tribale autour de la figure spirituelle de Milniorik.

La traversée du désert

Ce prêtre de Neru regroupa les hommes ainsi que diverses tribus Golddaryn autour de la recherche de la " terre luxuriante ", une terre qui serait plus propice que la porte du désert où ils se trouvaient. En effet, la région que l'on appelle aujourd'hui l'Enya était une région inhospitalière. Ces peuples suivirent Milniorik, qui avait de grands talents d'oratoire, car il mena le peuple jusqu'aux sources de l'Enya qui permirent au peuple de proliférer. Mais la terre n'était que peu cultivable, beaucoup trop argileuse ou rocheuse.


Les Jaa'rnik exploitèrent alors le minerai et le sol leur fournit quelques gisements d'argent et de cuivre. Le cuivre fut utilisé pour la construction d'outils permettant de gratter la terre. Mais l'argent ne fut pas utilisé comme valeur marchande, mais fut attribué à Neru. Milniorik décida alors de faire construire un immense autel à la gloire de Neru, entièrement fondu en argent.

A la gloire de Neru (-7480)

L'autel d'Oppobyen fut extrêmement utilisé par Milniorik. De nombreux sacrifices humains furent réalisés. Tout le sang récupéré fut déversé sur les champs de blé en offrande a Neru qui, sensible à ce don, accorda une fertilité accrue. Les Golddaryn ne participèrent pas à ces sacrifices, Hor'd n'acceptant pas ces morts inutiles. Les Golddaryn commencèrent à se mettre en marge de la société, les humains voyant leur refus comme un manque de foi et devinrent chasseurs, ayant moins accès aux fruits de la terre.


Des éclaireurs-chasseurs golddaryn furent envoyés au sud, afin de pouvoir exploiter le gibier qui y était présent. La chasse excessive délocalisa les créatures sauvages qui se déplacèrent massivement vers les terres orcs des Soga. Ces derniers subirent ce déplacement qui rendit une partie de leur territoire dangereux.


Hor'd et ses goliath découvrirent un confluent important, qu'ils nommèrent Hor'dyui (Littéralement " L'Artfluent ", Hor'd voulant dire "Art" et yui signifiant "affluent"). De son côté, Milniorik lance la construction d'un village fortifié qui devient donc la ville de Mogd'enya (littéralement "le centre de l'Enya"). Milniorik mit en avant une potière humaine qui était vierge du nom de Xalmir. Il en fit une égérie de son discours religieux, afin que le peuple trouve de la pureté dans son discours. Travaillant le sable afin d'en faire du verre, Xalmir créait des choses formidables et évoqua le fait que l'avenir des Jaa'rnik était bien le désert et ce qui s'y trouvait. Mais son discours eut peu d'écho à coté de celui de Milniorik.

La croisade dorée (-7456)

Le fait que personne ne s'oppose à Milniorik l'amena à penser qu'il était un élu de Neru. Sa piété devint un fanatisme dévorant que rien ne pouvait tarir. Apprenant que des peuples étaient présents au sud, notamment les orcs de Soga, Milniorik s'enrage et lance une campagne de haine contre ces " païens et aberrations de la terre de Neru ". Réunissant une immense foule, Milniorik lança une croisade contre les orcs (qu'il ne connaissait même pas). La totalité du peuple y participa hormis les goliaths, dans la personne de Hor'd, qui se désolidarisa totalement des Jaa'rnik.


Milniorik marche sur la cité orc Islamok et réduit le scriptorium en cendre. Un grand combat à lieu contre Erwin, l'architecte général et visionnaire du peuple Sogam, qui cherche à contenir la croisade de Milniorik. Hélas, ce dernier réussit à l'emporter par l'afflux massif de fanatiques de Neru. Erwin Sogamor sera tué dans un massacre que le conteur Hor'd nommera " le massacre des espoirs ". Le corps d'Erwin sera laissé au milieu des siens et Sogamor entrera dans une fureur noire, repoussant les foules de Milniorik et portant un coup fatal à ce dernier pendant la bataille. Mais le prêtre avait des potions de Neru qui lui permirent de rester en vie et de rejoindre l'Enya avec le reste de ses fidèles.


Une trêve fut négociée et le peuple orc donna une statuette en or (l'image d'un homme les entrailles se déversant de son corps) qui était maudite. En effet, Milniorik chercha à la faire fondre, mais il était impossible de changer son état. De son côté, le prêtre de Neru imposa la construction d'un temple aux orcs qui acceptèrent à condition que les Jaa'rnik financent la construction. Milniorik bénéficia d'une grande renommée dans son peuple qui devint encore plus fervent dans le culte de Neru.

La tentative de l'Enma

Alors que le peuple de Sogam se réunissait aux frontières Jaar'nik, en vue d'une vengeance enflammée, Hor'd quitta définitivement les terres d'Enya avec ses frères et sœurs Golddaryn. Il fit graver un poème dans la pierre, à l'Est de l'Enya en direction du Pandapai :


« Où est mon espoir perdu Xalmir ?
Loin de moi s'en est allé
Celui qui aurait pu nous unir
Loin de moi s'en est tranché
Pour une terre à bannir
Un dieu qui fut loué
Un peuple appelé à mourir
Plus jamais ne fut prié
Ainsi, nous voilà à partir
Laissant ceux qui ont choisi le chemin de l'épée
Plus personne à bénir
Les Golddaryn ne seront pas sacrifiés.» Appel du Kouvimaâr

Cet exode golddaryn marqua les esprits et provoqua une réflexion intense des Jaa'rnik qui estimaient les Golddaryn. Le peuple commença à nuancer les propos de Milniorik concernant son envie de diffuser la parole de Neru de manière agressive. En parallèle à cela, Xalmir accumula assez de partisans pour profiter de la faiblesse de Milniorik. Elle se dirigea au Nord et fit construire un village du nom d'Oulinouk au bord de l'Enma. Le fleuve gigantesque amenait une végétation luxuriante. Xalmir pria longtemps Neru pour le remercier de cette voie magnifique qui menait vers le désert.

La rançon de la gloire (-7446)

Les volontés expansionnistes et guerrières impulsées par Milniorik ne permirent plus de se nouer au primordial de l'équilibre Neru. Le peuple Jaa'rnik ne portait plus les valeurs du primordial qui leur enleva sa bénédiction de la terre. Une terrible famine sévit dans les terres de l'Enya. Milniorik fut imploré pour retrouver les graces de Neru, mais ce fut à ce moment que les orcs de Sogam décidèrent de se venger. Choisissant le moment où le peuple humain était le plus faible, Sogamor lança un raid sur Mogd'Enya. Rapidement, la ville tomba aux mains des Sogams et Milniorik fut vaincu.


Cette fois-ci, le prêtre ne put s'échapper et Sogamor le ramena captif dans le temple de Neru que ce dernier avait imposé dans la capitale orc. Le fils de Sogamor, Ismaok, poursuit de mettre à genoux le peuple Jaa'rnik jusqu'aux abords de l'Enma. Le peuple Jaa'rnik vécut cette défaite (qui suivit la famine) comme une punition de Neru : le fait de s'être détourné de la terre pour la prédication guerrière. La vengeance du peuple Soga ne s'arrêta pas la car Ismaok poursuivit l'éradication de tous les chefs de grandes familles Jaa'rnik et il brula entièrement le village que venait de créer Xalmir.



Cover image: by Anthony orta with artbreeder

Commentaires

Please Login in order to comment!