Remove these ads. Join the Worldbuilders Guild
Follow Aquilus_Decimus
Master Aquilus_Decimus
Aquilus Decimus

In the world of Agora: L'Odyssée des Argonautes

Visit Agora: L'Odyssée des Argonautes

Completed 1455 Words

L'équipe du 17ème étage

46 1 0

Élysée, plus grande colonie de l'Alliance, se situe à seulement quelques heures hyperspatiales de la Terre. Au départ fondé par les Terriens elle est vite devenue la plus populaire des colonies et abrite désormais Terriens et Olympiens à proportion équivalente. Quelques Égéens se sont même installés dans les océans de la planète. Ressemblant fortement à la Terre ou à Olympus, elle fut tout de même fortement aménagée afin d'abriter de grandes villes. Élysée est considéré comme un nouveau départ pour les humains, les deux races ayant fortement dégradé l'écosystème de leurs planètes de base à coups de dérèglements climatiques et pollutions. Le développement sur Élysée profite donc des dernières avancées scientifiques de l'Alliance.
La vie sur Élysée est agréable, la planète est rapidement devenue une destination touristique populaire, puis un centre économique important. La capitale est Hésiodos, cité favorite des plus grandes fortunes de l'Alliance. Leurs tours gigantesques fendent les cieux de la planète. Située sur la côte d'un océan azuré, elle est une ville mêlant travail et plaisir.
En raison de ses activités variées, la ville vit en permanence. Que ce soit en raison d'un travail calé sur l'heure d'Agora, pour faire la fête ou même les deux en même temps. 
Le quartier économique de la ville est divisé en différentes zones en fonction du secteur économique. Les immeubles de ce quartier sont généralement de taille moyenne, dépassant rarement les 50 étages. Ils paraissent bien minuscules en comparaison des tours titanesques de plusieurs centaines d'étages situés dans le quartier de villégiature. Les plus grandes fortunes y installent leurs habitations ainsi que le siège de leur entreprise. La taille gargantuesque des tours sert également de vitrine publicitaire pour leur marque. Le concours est alors à qui aura la plus haute tour. Pour l’instant le gagnant est Philippe Andronikès PDG de Artémis construction avec sa tour de 682 étages, talonnée par la fantasque Tour Behzad, toute en courbes et en dorures, de Alphonse Behzad génial inventeur de nombreuses technologies utilisées par ARGOS.
Behzad ne possède néanmoins pas seulement son étincelante tour, il possède de nombreuses entreprises. L’une d’elles, située dans le quartier judiciaire est de taille moyenne et accueille l’Agence Wardman et Takanabe. Célèbre avocat, Douglas Wardman décida de s’associer durablement avec son ami Ryo Takanabe son détective privé attitré afin de fusionner leurs deux sociétés et en créer une nouvelle plus grande et plus puissante. Les enquêteurs de Takanabe sont ainsi en permanente collaboration avec les avocats de Wardman, permettant un travail plus efficace et plus dissuasif. En quelques années l’Agence est devenu si réputée qu’elle est écoutée par le Conseil de l’Agora et ses divers représentants.
La nuit est tombée sur Élysée, mais au 17e étage de la tour de l’agence une fête est organisée. De nombreux chefs d’entreprises, avocats et autres magistrats ou célébrités ont été conviés. L’hôte de la soirée est Alan Miznjic, l’un des enquêteurs vedettes de l’agence. À seulement 27 ans il réussit à prouver ses talents à son chef et possède une semi-indépendance. Le 17e étage lui a été attribué. Bel homme, il joue de son charme naturel afin d’obtenir les informations qu’il désire, chose très utile dans son milieu. Son ingéniosité lui a permis de résoudre de nombreux crimes en aidant les autorités. Mais actuellement il est bien plus occupé à boire un verre de Martini en discutant avec trois sublimes blondes, sans doute des mannequins. L’une de ses techniques de séductions favorites est de raconter certaines de ses enquêtes, quitte à enjoliver certains détails peu ragoûtants. Mais alors que l’une des trois blondes lui caressait délicatement la main, il posa brutalement son verre et se dirigea vers un homme en costume beige parlant avec une autre femme. L’homme semblait particulièrement enivré et la discussion plutôt agressive. Il faisait des avances scabreuses à une jeune femme aux cheveux roux visiblement peu réceptive à son charme à l’odeur de vodka. Alan tapota doucement sur l’épaule de l’homme qui se retourna. Le charmant détective envoya alors un puissant coup de son poing droit en direction de la mâchoire de l’homme en costume. Déstabilisé par la puissance du coup il tomba au sol. Alan l’agrippa et fit un clin d’oeil amical à la jeune femme. Il traina ensuite l’homme sur quelques mètres et le lança dans la cabine d’ascenseur avant d’appuyer sur le bouton du rez-de-chaussé.
-Je me demande comment réagira votre femme, déclara simplement la jeune femme aux cheveux roux qui avait suivi Alan.
Le visage de l’homme dans l’ascenseur se décomposa en entendant ces mots.
L’éclat de bravoure d’Alan avait bien évidemment été remarqué par les autres invités. Près de la balustrade de la terrasse un petit groupe discutait.
-C’était bien votre patron non ? Demanda un homme d’une soixantaine d’années à la femme près de lui.
-Oui, c’est bien lui. 
La femme qui répondit est vêtue d’une élégante robe de soirée noire fendue mettant en valeur de magnifiques jambes. Quelques touches de violets sur la robe font écho à la couleur de ses yeux perçants. Ses longs cheveux noir de jais retombent jusqu’au bas de son dos. Fille unique du directeur Takanabe ; Jade est terrienne eurasienne, mais n’a rien à envier aux plus belles femmes d’Olympus. Son charme naturel est tel que les hommes autour d’elle perdent fréquemment le fil de leur conversation. Chose moins visible, elle est également une brillante combattante. Elle est l’adjointe de Miznjic et c’est régulièrement elle qui le sauve de situations dangereuses.
Profitant que l’attention de l’homme soit détournée, Jade s’empara habilement de la carte de données présente dans la poche de son costume. 
-Veuillez m’excuser, je vais voir si tout se passe bien, dit Jade afin de pouvoir s’éclipser.
Elle fit une élégante révérence et se dirigea vers un autre côté de la terrasse. Elle glissa la carte de données dans la poche arrière du pantalon d’un homme accoudé au comptoir et tapota légèrement dessus. L’homme eut un léger sursaut de gêne et prit son verre à la main. Il se dirigea ensuite vers l’intérieur, en direction des bureaux.
Il s’installa devant l’un des postes informatique et posa la carte de données sur une plaque de lecture. Il activa ensuite son implant technologique et s’adressa à son interface virtuelle.
-Hé Sharon, tu veux bien me déverrouiller ça, on va pouvoir accéder à ses serveurs avec tout ça.
-Avec plaisir Gabriel, répondit une séduisante voix féminine.
Le dénommé Gabriel est le technicien de l’équipe. Anciennement ingénieur au service de Behzad, il participa au développement du réseau Styx, un réseau d’information inspiré par l’Internet du XXIe  siècle. Afro anglais amateur de musique classique, il travaille avec une intelligence artificielle sommaire qu’il avait nommé Sharon. Elle l’aide grandement pour tout ce qui était chiffrement de données. Au contraire de ses collègues Alan et Jade, il n’a pas de grand talents pour les enquêtes et ne se rend que très rarement sur le terrain, préférant apporter un soutien logistique. 
La collecte des données que recherchait Gabriel ne mit pas longtemps et via son implant technologique il transmit ces informations à Alan qui discutait justement avec le propriétaire de la carte de données.
-Dites-moi mon cher Paul, j’ai entendu dire que vous aviez quelques difficultés avec votre filiale énergie, demanda très simplement Alan.
-Oh euh non, tout se passe bien, répondit nerveusement le dénommé Paul.
-Vous êtes sûr ? Pourtant j’ai avec moi quelques documents qui prouvent le contraire.
Alan sortit de l’intérieur de son costume une plaque de données qui affichèrent les informations qu’avait communiquées Gabriel. Ces documents indiquaient que l’entreprise de « Paul » tentait de cacher les fuites de cosmonium qui avait eu lieu sur l’une des colonies minières de l’alliance. Le maquillage de ces informations permettait à son entreprise d’économiser plusieurs milliers de drachmes en réparation et récupération. Jade s’approcha de la table et posa la carte de données.
-Vous l’avez sans doute fait tomber tout à l’heure. Les alcools fort ce n’est plus de votre âge, plaisanta Jade.
-Que voulez-vous ? Demanda Paul visiblement paniqué en raison de l’abondance de sueur sur son front.
-C’est très simple, répondit Alan, votre procès face à nos amis de Driev Labs, vous allez accepter l’accord que vous proposera l’un de nos collègues. Peu importe le prix, vous allez vous écraser et payer.
-Ce sera de toute manière bien moins cher que ce que peut vous causer ce scandale riche en cosmonium, continua Jade.
-Si vous avez du mal à vous décider je peux aller voir ma très chère amie de chez Starflix pour lui en parler, enchaina la jeune femme rousse de tout à l’heure. 
Elle fit un salut de la main à une élégante journaliste présente à quelques mètres.
Acculé, Paul accepta les conditions du trio mais décida tout de même de quitter la fête. Il prit l’ascenseur et au moment où les portes allaient se fermer il vit Alan, Jade, Gabriel et la jeune femme rousse le saluer avec un grand sourire. 

Please Login in order to comment!